Paiement instantané au Brésil

Le projet de paiement instantané au Brésil (Pagamentos instantâneos)a pour objectif de mettre en place une infrastructure de paiement permettant un règlement immédiat entre l’émetteur et le bénéficiaire du paiement.

Le Brésil est le premier pays du continent américain à avoir mis en place une infrastructure de règlement rapide, avec SITRAF en 2002, qui permettait un crédit en maximum 60 secondes. Mais, faute de consensus politique sur comment le moderniser et le faire évoluer, il est aujourd’hui devenu nécessaire d’introduire une nouvelle plateforme. Le service n’est en outre disponible qu’aux heures ouvrées.

No alt text provided for this image

Le nouveau système – qui devrait entrer en vigueur en 2020 selon la Banque centrale – devrait révolutionner l’existant en matière de disponibilité, de rapidité, de facilité d’utilisation. Il doit aussi multiplier les cas d’usages, en réduisant d’une part le nombre d’intermédiaires – et donc le coût pour l’utilisateur – mais aussi en permettant le développant de solutions sur mobile grâce au QR Code, privilégié par la Banque centrale.

No alt text provided for this image

Capitalisant sur le parc important de téléphones mobiles au Brésil, et sur la taille du pays, le projet ne peut qu’intéresser les fintechs du pays, qui pour une part non négligeable d’entre elles se sont déjà positionnées sur les paiements.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :